Dimanche - Jeudi: 09:00 - 19:00
cpa.dray@gmail.com
054-2113929 - 052-8541462

Comment tenir vos comptes en Israël ?

la loi en Israel

הוראות ניהול ספרים – Ce qu’exige la loi au quotidien.

Définition.

Les הוראות ניהול ספרים – Oraot Nihoul Sefarim, sont des instructions de gestion pour les entreprises qui sont exigées par la loi israélienne.

Ces instructions sont divisées en plusieurs catégories :

  • Les instructions de gestion qui concernent l’ensemble des entreprises.
  • Les instructions de gestion qui sont propres à chaque secteur d’activité.

Ainsi, vous l’aurez compris, un docteur ou un avocat n’aura pas les mêmes instructions qu’un magasin de vêtement par exemple.

Au vu du nombre conséquent des secteurs d’activité qui existent en Israël, nous ne rentrerons pas ici dans le détail de chaque secteur mais nous vous conseillons de consulter notre cabinet d’expertise comptable afin de vérifier si des instructions spécifiques à votre secteur d’activité vous concernent.

Comment émettre une facture/reçu ?

La loi israélienne exige qu’à chaque encaissement d’argent (espèces, virement reçu, chèque à votre ordre) vous devez émettre un reçu – קבלה.

Le bureau de TVA en Israël (Maam – מעמ) aime vérifier si les entreprises respectent scrupuleusement cette instruction spécifique, et nous connaissons plusieurs sociétés qui ont dû cesser leur activité à cause de quelques centaines de Shékels qui ont été encaissés sans émettre de reçus immédiat.

Que dois-je indiquer dans mon carnet à souche ?

Dans votre carnet de facture (carnet à souche), voici les éléments indispensables qui doivent y figurer :

Partie supérieure:

  • Nom de l’indépendant ou de la société, précédé du titre de l’indépendant (avocat, docteur) si existant.
  • Adresse (Adresse de votre société ou de votre domicile si vous travaillez depuis ce dernier).
  • Numéro de téléphone.
  • No de Siret de la société, qui sera précédé des lettres:
    • ח.פ pour une SARL.
    • ע.ר pour une amouta (association à but non lucratif)
  • No de votre numéro de Téoudate Zéoute – (Numéro d’identité) pour les indépendants qui sera précédé des lettres:
    • ע.מ pour un ossec mourche
    • ע.פ pour un ossec patour

Dans la partie réservée au détail de la facture :

  • Adresse du client
  • Nom du client

Dans l’encart réservé au descriptif du service:

  • Une description de l’objet de la facturation ou du reçu : par exemple – Encaissement pour le mois de Janvier 2016.
  • Le montant HT
  • Le montant de la TVA
  • Montant TTC

Dans la partie réservée au moyen de paiement :

  • No de chèque
  • texte libre pour insérer d’autres moyens de paiement (virement, espèces, carte bancaire).

Signature et date.


Quels sont les risques si je ne respecte pas les instructions de gestion ?

Il est important de préciser que toute entreprise ne respectant pas ces instructions s’expose à ce qu’on appelle une פסילת ספרים, qui signifie l’invalidation de ses livres comptables et à une forte amende.

Les impôts et le bureau de TVA n’accepteront plus vos estimations et vos déclarations, et fixeront eux-mêmes quel est votre bénéfice.

De ce bénéfice estimé par les autorités fiscales en Israël résulteront vos obligations fiscales et votre redevance à l’état.

En d’autres termes, toute entreprise qui ne respecte pas ces instructions se verra entraîner vers de sérieuses complications envers les impôts –  מס הכנסה, et le bureau de TVA en Israël – מעמ .

Leave a Reply